DE   |   EN

ENGAGEMENT SOCIAL

Depuis des décennies maintenant, Norbert Schaub GmbH s’engage activement dans le domaine social. L’entreprise souhaite prendre des responsabilités dans ce domaine aux niveaux régional et mondial et promouvoir ainsi le développement durable. Par le biais de dons pécuniaires et en nature, l’entreprise apporte son soutien à des associations et des institutions avec lesquelles elle entretient des partenariats sur le long terme :

www.tukolere-wamu.de
www.kindernothilfe.de
www.tierschutzverein-freiburg.de

C’est la raison pour laquelle nous félicitons nos partenaires et nos amis pour les anniversaires, jubilés, pour Noël et la nouvelle année, par le biais d’une lettre personnelle plutôt qu’avec un cadeau ou un produit. Nous préférons dégager des ressources financières pour les investir dans le bien-être des enfants dans le tiers-monde, comme en Ouganda ou en Afrique orientale.

Pour son 25e anniversaire en 2010, l’entreprise a versé un euro pour chaque jour écoulé depuis sa fondation. Nous avons ainsi rassemblé 9125 € qui se sont rajoutés aux dons personnels des propriétaires, obtenant au final 15 000 €. Avec cette somme, une école détruite par le passé par les rebelles dans le nord de l’Ouganda est actuellement en reconstruction. Cette école est le premier projet complètement financé par l’entreprise Schaub et son personnel. Lors d’une cérémonie tenue le 28.01.2011, des employés ont été récompensés pour leurs longues années d’ancienneté et les dons ont été remis officiellement.

L’année suivante, un autre don de 10 000 € a été versé à l’association Tukolere Wamu e.V. afin d’assurer la construction des bâtiments intérieurs du collège Odongo James. Avec l’argent réuni, il sera construit, en plus, un laboratoire scientifique.

L’engagement social de Norbert Schaub GmbH ne se limite pas à la construction d’une école du second degré en Ouganda. Un autre exemple est l’engagement depuis des années en faveur des animaux. Il s’agit souvent d’êtres dans le besoin et, par le biais d’une affiliation dans l’association de protections des animaux de Fribourg e.V., n° d’immatriculation : 114692, l’entreprise et ses collaborateurs expriment le lien étroit qui les unit avec le monde animal. De plus, le travail de l’association de protection des animaux est promu par le biais d’annonces postées dans le magazine de l’association.

Soziales-5
Soziales-6
Soziales-1
Soziales-2
Soziales-3
Soziales-4

ENGAGEMENT SOCIAL DEPUIS 2015

Dans le cadre du prix des petites et moyennes entreprises pour la responsabilité sociale au Bade-Wurtemberg, nous avons remporté le titre de « ’engagement social depuis 2015 ». Notre collaboratrice Sari Melcher s’est vue décerner la récompense à Stuttgart.

soziales-urkunde (1)

LE COMPLEXE SCOLAIRE S’ACCROÎT

Grâce à l’engagement actif et durable de la société Norbert Schaub GmbH ces dernières années, l’école James Odongo, à Kabwangasi, n’a eu de cesse de s’élargir. En finançant un laboratoire scientifique, le bâtiment a pu recevoir le statut d’école secondaire, l’approvisionnement en eau est assuré et une salle de séjour et de repas a été construite.

Pour 2015, d’autres petits projets étaient prévus comme la rénovation et l’élargissement du dortoir des garçons. C’était une autre mesure importante qui améliore l’efficacité du complexe scolaire à Kabwangasi et qui permet à de nombreux jeunes des zones rurales d’obtenir un diplôme professionnel. Les premiers résultats sont formidables !

Schulkomplex-3
Schulkomplex-2
Schulkomplex-1

PROJET EN OUGANDA FINANCÉ

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Ouganda, Monsieur Düxmann, s’est rendu à la fin de son mandat à l’école James Odongo Secondary School à Kabwangasi, dans l’est de l’Ouganda et a rendu hommage à l’engagement local de Norbert Schaub GmbH.

ugandaprojekt

PRIX DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES POUR LA RESPONSABILITÉ SOCIALE

Sous ce titre se cache un prix remis, au nouveau château de Stuttgart, le 3 juillet 2014 par des associations caritatives et le ministère des Finances et de l’Économie du Bade-Wurtemberg pour récompenser les petites et moyennes entreprises engagées.

Parmi les orateurs, on peut citer :

Monsieur Peter Hofelich, membre du Landtag
(délégué du gouvernement du land pour les petites et moyennes entreprises et l’artisanat en Bade-Wurtemberg)

Monsieur Dr Fridolin Keck
(vicaire général, archevêché de Fribourg)

Les parrains de cette rencontre étaient :

L’archevêque em. Dr Robert Zollitsch,
Archevêché de Fribourg

Monsieur Dr Nils Schmidt, membre du Landtag
ministre des Finances et de l’Économie

Mgr Bernhard Appel,
Diocésain, directeur caritas

Monsieur Guido Rebstock,
Directeur général au ministère

Nous nous réjouissons de la reconnaissance apportée envers notre engagement :

soziales-urkunde-anerkennung

INAUGURATION DE L’ÉCOLE SECONDAIRE ODONGO JAMES

Dans le cadre de mes études axées sur les relations publiques et la gestion de la communication, j’ai pris contact pour la première fois avec la société Norbert Schaub GmbH pour un travail d’études (développement et conception de la philosophie d’entreprise, cf. Entreprise/philosophie de l’entreprise). Un aspect important de mon travail a consisté à me pencher sur l’engagement social à long terme de la société et de le présenter dans les faits. Suite à une collaboration réussie, c’est tout naturellement qu’après avoir obtenu mon diplôme, j’ai décidé de commencer ma carrière professionnelle au sein de l’entreprise Schaub.

Outre les missions de communication et de relations publiques, je suis chargée d’accompagner l’engagement social de l’entreprise. Comme précédemment abordé, l’entreprise soutient plusieurs parrainages d’enfants. Elle a également subventionné la construction de l’école secondaire Odongo James en Ouganda, premier projet financé complètement par l’entreprise. Ce projet est encadré par l’association locale Tukolere Wamu e.V. Plusieurs fois par an, l’association propose ce qu’elle appelle « des voyages de rencontre ». Ces voyages ont pour objectif premier de faire découvrir le pays, les populations et les différents projets. En mai, la société Schaub m’a proposé de participer à un tel voyage en Ouganda pour me faire une idée de la situation sur place.

Dans le cadre de ma visite, l’école Odongo James Schule a organisé l’inauguration de l’école. J’ai pu voir de mes propres yeux les grands progrès réalisés par l’école depuis le dernier rapport de Madame Schweizer-Ehrler en janvier 2013. Ainsi, le laboratoire scientifique a pris forme, les élèves pouvant maintenant réaliser des expériences intéressantes.

Schuleinweihung-1
Schuleinweihung-2
Schuleinweihung-3
Schuleinweihung-4
Schuleinweihung-5
Schuleinweihung-6
Schuleinweihung-7
Schuleinweihung-8
Schuleinweihung-9
Schuleinweihung-10
Schuleinweihung-11
Schuleinweihung-12

Ce voyage de 14 jours a été marqué par l’inauguration de l’école, mais également par d’autres événements forts vécus ensemble. Grâce au soutien actif de Madame Schweizer-Ehrler et à son encadrement des différents projets sociaux, nous avons pu nous faire une idée très précise des différentes situations et stations de SALEM. Nous avons rencontré des familles, qui nous ont confié les raisons qui les ont poussées à placer leur enfant sous la tutelle de l’organisation de SALEM. Les motifs sont très différents, mais à chaque fois elles n’étaient plus capables de s’occuper des enfants eux-mêmes. Nous avons activement mis la main à la pâte : ainsi nous avons labouré les champs avec un bœuf, planté des arbres, récolté des denrées typiques du pays pour ensuite les préparer, etc. Un autre projet auquel les hommes du groupe ont participé en masse était le projet de construction d’un four en argile chez une famille ougandaise. De plus, nous avons organisé plusieurs excursions à travers le pays, toutes riches en émotions. Nous avons notamment participé à un safari, fait un voyage en bateau sur le Nil, visité les chutes Murchison puis dormi non loin de là, marché jusqu’aux chutes de Sipi, et puis, et puis, et puis… Ces deux semaines sont passées à vitesse grand V et ont été super bien organisées ! Pour couronner le tout, j’ai eu la surprise à la fin du voyage de pouvoir rencontrer personnellement Bumba Ambrose, l’enfant parrainé par la société Schaub. Bumba a dix ans. Son éducation scolaire est financée par un don annuel du personnel.

Je souhaite encore une fois remercier de tout mon cœur les collaborateurs pour leur engagement. En première ligne, je remercie l’entreprise Norbert Schaub GmbH, qui m’a permis de vivre une aventure unique. Je remercie également de tout mon cœur la direction du voyage pour l’organisation formidable, ce qui n’est pas une mince affaire dans un pays comme l’Ouganda. J’ai rencontré des personnes ouvertes et chaleureuses, une culture intéressante ainsi qu’un pays merveilleux, que je n’aurais jamais cru aussi polyvalent et impressionnant. J’espère qu’à l’avenir les projets en Ouganda trouveront toujours assez de soutien et que tout sera mis en œuvre pour assurer leur poursuite.

Ce fut une expérience exceptionnelle, merci !
Rapport de voyage de Sari Melcher

TUKOLERE WAMU – AIDER POUR S’AIDER SOI-MÊME

Forts de leur expérience et de leurs rencontres personnelles, les membres fondateurs de Tukolere Wamu ont décidé en 1995 de fonder une association qui soutiendrait les projets ayant pour credo « aider pour s’aider soi-même ».

Notre projet :
la construction de l’école secondaire Odongo James Secondary School en Ouganda se poursuit avec succès cette année. Dans le cadre d’un exposé sur l’Ouganda, nous avons pu rassembler une somme de 10 000 € remise sous la forme d’un chèque. Grâce au laboratoire scientifique financé par nos soins en 2010 et en 2011, l’État lui a d’ores et déjà reconnu le statut d’école secondaire.

Actuellement, 110 élèves fréquentent l’école, ils sont répartis dans les classes S1 à S4 (ce qui correspond aux classes de 5e à la 1ere en France). Il s’ensuit un premier diplôme du secondaire (équivalant du brevet). Ensuite, les écoliers ont la possibilité de suivre une formation ou de poursuivre leurs études dans une école supérieure.

Afin de favoriser l’accès à l’école aux élèves doués mais dans le besoin, nous finançons pour l’année prochaine deux à trois bourses. Si les notes du boursier venaient à se dégrader, la bourse serait attribuée à d’autres élèves.

En raison de la situation financière difficile du pays, l’école a des difficultés à trouver de bons professeurs. Actuellement, seul un professeur travaille à temps plein et plusieurs travaillent à mi-temps. Bientôt, une « professeure spécialisée dans l’apprentissage des filles » devrait être recrutée au vu du nombre important de filles fréquentant l’école. Un professeur gagne environ 250 000 UGX par mois (soit environ 83 €).

Encore une fois selon la devise « aider pour s’aider soi-même », nous investirons le don de cette année dans la formation d’un(e) professeur(e) pour ainsi améliorer la qualité des cours. Cette personne devra s’engager à rester à l’école afin de s’assurer que sa formation profite bien à l’école.

De nombreux élèves vivent dans des villages éloignés et viennent à l’école à pied, ils n’ont pas la possibilité de retourner à la maison pour la pause-déjeuner et de revenir ensuite pour l’après-midi, c’est la raison pour laquelle l’école propose également des repas. Un nouveau bâtiment est nécessaire, il doit être relativement ouvert pour accueillir d’autres événements. Le don de cette année couvrira également ce projet de construction.

Tukolere Wamu e.V. met l’accent sur une rencontre « d’égal à égal ». Les projets et les partenaires dans les pays sont considérés comme des partenaires et des employés qualifiés dans leur domaine. Les personnes définissent elles-mêmes les priorités du moment et déposent un dossier auprès de l’association. Les dossiers sont ensuite débattus et analysés consciencieusement par la direction bénévole dans le cadre de trois à quatre réunions par an. Les partenaires de projet reçoivent ensuite des contrats qui doivent être signés et honorés afin de s’assurer que l’aide revienne bien aux personnes et aux projets destinés.

Nous sommes ravis de faire partie de ces projets placés sous la devise : « aider pour s’aider soi-même ». C’est avec joie que nous suivons le développement de ces projets. Nous souhaitons d’ailleurs adresser nos remerciements à tous les volontaires, les amis et les membres de l’association Tukolere Wamu de leur engagement infaillible en faveur de la population en Ouganda.